Comptes rendu du conseil d’école du jeudi 14 novembre 2013

13 février 2014

Ecole Elementaire Guest

Par Florence FRICOURT

1. Structure de l’école

Structure à la rentrée 2013 : 308 élèves répartis comme suit :

• 70 CP => 3 classes 24, 23 et 23 élèves (dont 1 PPS) Mme Valageas, Mme Roland , Mme Seigneuret
• 62 CE1 =>2 classes de 30 dont 1 PPS et 32 élèves : Mmes Noëlle Blanchevoy et Auriane Nguyen Tang
• 70 CE2=> 3 classes 24, 23 et 23 élèves : Mr Ponnelle Maxime + 2 Professeurs des Ecoles Stagiaires
• 50 CM1=> 26 et 24 élèves : Mme Soularue Sandrine (qui reconduit sa classe de CE2), Mme Vuille Corinne
• 49 CM2=> 25 et 24 élèves : Mme Ranc Aurélie, Mme Ferrier Claire
• CLIS =8 : Patricia

2. Approbation du règlement intérieur

Le règlement reste inchangé, mais quelques points sont rappelés avec insistance :
• Le calendrier scolaire doit être respecté. Il est de plus en plus fréquent que des familles s’accordent des congés complémentaires en anticipant les congés ou en rentrant en retard. Cela n’est pas acceptable.
• Les horaires de l’école doivent également être respectés :
• Le matin les portent de l’école se ferment à 08h30. En principe, les enfants doivent arrivés vers 8h20 pour avoir le temps de s’inscrire à la cantine et être rangés dans la cour dès 8h30.
• Les parents doivent envoyer leurs enfants à l’école dans une tenue d’écolier décente. Les talons hauts et le maquillage sont à proscrire. Par ailleurs, les enfants doivent se présenter en tenue de sport les jours indiqués. Les téléphones portables sont par ailleurs interdits.
• Les emplacements des taxis de la CLIS doivent être respectés.
• Le plan vigipirate restant actif, les parents ne sont pas autorisés dans l’école, sauf RDV spécifique.

3. Bilan de la COOP et de la kermesse

La directrice remercie chaleureusement madame Hermann et madame Chabot pour leur suivi de la comptabilité de la COOP.

Le bilan de l’année dernière fait ressortir un résultat positif. Les recettes se sont élevées à 17 772 € et sont générées par :
• les dons des parents,
• le résultat de la kermesse,
• la ventes des photos et
• la participation des parents aux sorties.

Les dépenses ont représentées 16 911€ et se décomposent comme suit :
• les achats de matériels pédagogiques,
• les assurances et cotisations,
• les fournitures de bureau et de reprographie,
• les achats de photos.

La kermesse a rapporté 1 827€ l’an dernier soit 81 € de moins que l’année précédente.
Mme Agogué souhaite organiser quelque chose de différent en cette fin d’année pour marquer son départ en retraite. Elle se réunira prochainement avec l’équipe enseignante et nous exposera ultérieurement ses propositions.

4. Travaux de rénovation et travaux d’extension. Sécurité sur le chemin de l’école

L’été dernier, 3 classes ont été refaites (électricité, sol et peinture). Il s’agit des classes de Martine, Oriane et Patricia. Par ailleurs, les huisseries du rez-de-chaussée nord ont été refaites et des travaux de mise en conformité ont été réalisés (accès personnes à mobilité réduite dans la cour des cycles 3).

Pour 2014, les souhaits sont les suivants :
• réfection des classes 1 et 2 (électricité, sol et peinture),
• réfection des huisseries sur la façade de la rue des Champs Philippe,
• restauration du couloir sud/cycle 2 au 1er étage (peinture et éclairage),
• installation d’un chauffage dans le préau nord/cycle 3,
• réfection des huisserie et mise en place de rideaux dans le préau sud/cycle 2,
• agrandissement de l’entrée.

En parallèle, les travaux d’agrandissements se poursuivent. Un point spécifique sur les travaux sera planifié en janvier. La fin des travaux est confirmée pour août 2014. Le planning actuel fait apparaître un retard dans les travaux de couverture mais une avance sur les travaux de l’entrée de la maternelle.

Les travaux d’agrandissement du réfectoire démarreront prochainement avec la construction des fondation et du mur extérieur en limite de propriété (coté rue des champs Philippe).

Les salles de classe maternelle seront livrées en janvier (pour ce qui est de la boite extérieure), ce qui permettra de libérer la cour et de supprimer les 2 services de cour actuellement en vigueur dans la cour nord. Cela permettra de redonner plus de calme, notamment pour les classes en RDC et de libérer la cour et le préau pour le sport. Par ailleurs, les créneaux sur le Stade Nelson Mandela seront maintenus.

Pour tout ce qui concerne les problèmes de voiries et notamment ceux liés aux travaux, la mairie nous demande de remonter les informations au fil de l’eau vers Mr Morin et d’exposer les sujets lors des permanences de la bulle info.

En juillet/août, le centre de loisir sera déplacé, peut-être à Voltaire en raison des travaux de restauration de la cour de Renan.

Les plans d’évacuation, notamment incendie, sont révisés à chaque phase de travaux. Chaque classe dispose d’un affichage décrivant le lieu d’évacuation et les enseignants et personnels de l’école sont informés des procédures d’évacuation. Un PPMS (plan particulier de mise en sécurité) a été pratiqué avant les vacances. L’exercice s’est déroulé dans le calme et a mis en lumière l’absence de talkie-walkie dans les mallettes de sécurité. La mairie remédiera à cela.

5. Aide personnalisé et Rased

Cette année, l’école ne dispose plus que de quelques heures d’un maître G et quelques heures de la psychologue scolaire Monique Provendier. Il n’y a plus de maître E alors que 5 à 6 élèves par classe auraient besoin de ses services. La mise en place des APC (activités pédagogiques complémentaires) ne remplace pas l’intervention de ces instituteurs spécialisés.

6. Classes transplantées

• Classe de neige d’une semaine en janvier pour les classes de CMB, CM2B et CLIS.
• Séjour à Houlgate d’une semaine du 12 au 16 mai pour les CPA et CE1B.
• Séjour à Houlgate de 2 semaines du 26 mai au 6 juin pour les CPB et CE1A.
• Les CM2 organiseront des ventes de gâteaux chaque vendredi précédent les vacances pour financer leurs visites de Paris.
• Les CM1A participe à « Ecole et cinéma » et se rendront régulièrement à Courbevoie au Cinéma Abbel Gance. Mme Vuille travaille activement avec la mairie pour mettre en place ce programme à la médiathèque de la Garenne.
• En décembre, des séances de patinoire seront proposées aux enfants sur la place de l’église.

7. Questions diverses

• Les collations (fruits et compotes) sont proposées en cycle 2, mais plus en cycle 3. Il est conseillé aux enfants de prendre un bon petit déjeuner avant de se rendre à l’école.
• Le programme de piscine consiste à familiariser les enfants avec l’eau, effacer leurs inquiétudes face à l’eau, leur apprendre à mettre la tête sous l’eau. Pour les élèves du cycle 2, l’objectif est de se déplacer sans crainte dans l’eau. Pour les élèves du cycle 3, l’objectif est de parcourir 15 mètres sans bouée par tous les moyens. Les séances ne permettent pas d’apprendre aux enfants à nager.
• Les cours de musique font l’objet d’un programme mis en place en concertation avec la directrice. Les parents sont inviter à consulter la directrice pour connaître le détail du programme dans la classe de leurs enfants.
• La bibliothèque fonctionne actuellement grâce au bénévolat d’une maman qui intervient 2 jours par semaine. L’école recherche des bénévoles pour la remplacer car elle ne pourra pas continuer l’an prochain. Actuellement, la bibliothèque est mise à disposition des classes selon un rythme définit par chaque enseignant avec une priorité donnée aux élèves du cycle 2. En général, les CP et les CE1 fréquentent la bibliothèque en demi groupe une semaine sur deux. Les demi groupes sont organisés pour mieux profiter des activités qui bénéficient d’intervenants extérieurs :
 Informatique /bibliothèque,
 Informatique /musique,
 anglais /bibliothèque,
• L’école a reçu le 1er prix national des écoles fleuries (c’était notre 30ème participation). Un grand merci à Mme Feutry pour son implication dans ce projet.
• A l’occasion du Téléthon, l’école organise le concours 1 dessin pour un enfant malade. Chaque enfant est invité à apporter un dessin pour le vendredi du téléthon.
• Les enfants travailleront le mercredi 11 juin en rattrapage du 2 septembre et le mercredi précédent le point de l’ascension en remplacement du vendredi.
• Des navettes ont été mises en place pour conduire les enfants au stade Marcel Payen et au Foyer des Arts. Ces navettes sont payantes et facturées selon le même forfait que le goûter.

8. Rythmes scolaires

Du point de vue des enseignants, la fatigue des enfants vient du temps passé en collectivité en raison des obligations professionnels des parents. Ils souhaitent remonter vers le rectorat qu’ils refusent cette réforme. Le conseil échange sur les arguments des uns et des autres qui sont listés ci-après :
• La réforme va accentuer les inégalités entre les familles pouvant récupérer les enfants tôt, les familles pouvant financer des activités associatives et les enfants qui resteront à l’école ou qui seront seuls chez eux,
• La cassure du mercredi est importante pour relancer la concentration dans la seconde partie de la semaine,
• Cette réforme va créer des inégalités territoriales entre les communes ayant des moyens financiers et les autres. Que devient le caractère national de l’éducation ?
• L’organisation des nouveaux rythmes nécessite des locaux et du personnel nécessitant un financement national pour garantir l’égalité,
• Le morcellement du temps de travail et la succession d’activités scolaires et ludiques dans les mêmes espaces constituent un mélange des genres qui entraînent une perte d’attention et de concentration des enfants, et une désorganisation des classes qui dégrade les conditions de travail des enfants et des enseignants,
• La réduction du temps scolaire quotidien ne compense pas la fatigue de la demi-journée complémentaire,
• Des questions de sécurité se posent également sur les trajets périscolaires, mais aussi pour les enfants qui vont être amenés à passer plus de temps seuls chez eux,

Le conseil conclut sur la position suivante : l’école demande le report de la mise en place de la réforme.