CR de la commission des Menus du 17/01/17

23 janvier 2017

Informations Générales

Par APELGC (archives)

Chers Parents,

A chaque commission des menus, l’APELGC est représentée et peut ainsi remonter vos questions. Voici le compte-rendu de la dernière commission, qui s’est tenue le 17 janvier 2017.

****

10 personnes présentes dont :

 Madame Valérie PAUL, Directrice générale adjointe au Pôle enfance jeunesse et sports ;

 Madame MARQUIS, Adjointe du directeur du service des affaires scolaires ;

 4 représentants de la SOGERES (responsable des relations commerciales, diététicienne,

 2 représentantes du prestataire sur le « terrain »)

 des parents : 1 parent de l’association « Les parents de Voltaire » élémentaire, 1 parent de Marsault maternelle (FCPE), 1 parent de Guest maternelle (FCPE) et 1 parent de Marsault (l’APELGC).

Remarque : Les parents, nouveaux venus, ont été très demandeurs d’informations et la réunion a duré plus longtemps que d’ordinaire et c’est un bien.

Questions sur l’origine des produits :

Viandes
Viande de boeuf : race à viande française ; Veau : L.R (label rouge) ; Volaille L.R
La traçabilité des produits est envoyée à Mme Marquis.

Poissons

La Sogeres indique qu’elle achète uniquement des poissons provenant de zone ne mettant pas en danger les poissions et l’environnement. Lorsque ce n’est pas le cas, il est précisé sur le menu qu’il s’agit de poissons surgelés (ce qui est très fréquent).

Les produits BIO
Obligatoirement une proposition par jour d’un produit bio. Pour la période de Mars/avril, cela correspond à : 20 hors-oeuvres, 6 fromages, 8 yaourts, 4 fruits (vraiment peu) et 1 dessert.

Le goûter
Tous les parents s’accordent à dire que la quantité proposée est très loin d’être satisfaisante. Un enfant qui déjeune à midi ne peut se contenter d’un morceau de baguette et d’une mini-barquette de confiture… (Qu’il va déguster avec un doigt faute de cuillère).

Toujours les mêmes réponses : avantage au pain sec !!!! trop de sucre… trop de lait…
L’APELGC fait la comparaison avec le goûter proposé à Levallois, qui est bien plus adapté. La responsable de la SOGERES envisage une solution qui fonctionne dans beaucoup de communes (ex. Bois-Colombes) : On réduit le déjeuner de 5 à 4 composantes et on la passe au goûter.
Cette solution est tout à fait possible. Les enfants boudent souvent certaines salades et on peut alléger la consommation de fromage. Il est bien entendu que les différentes composantes sont strictement respectées pour être en conformité avec la réglementation.

=> Une période d’essai va être mise à l’étude. Les modalités restent à définir.

Dernier point : la question des circuits courts.

Exemple : Fromagerie MAURICE à Neuilly le Brignon. La SOGERES achète la plupart des produits à l’échelon national.

Prochain rendez-vous le 09/03/2017

NB : Au jeudi 19 janvier, les modifications des menus sont déjà disponibles.